Pourquoi je me lève le matin ?

Hello, un petit moment que je n'ai pas écrit ici. 

Je sors d'une formation de presque trois mois dans un greta. Formation qui ne m'a pas beaucoup apporté parce que la sélection à été mal faite par rapport au niveau... Enfin bref, cette formation elle m'a quand même fait du bien.

Après tant de temps sans travailler, remettre son réveil pour se rendre tout les jours à cette formation ça fait du bien. 

Passer du temps avec des gens, plutôt que de se morfondre toute seule chez-moi, c'est quand même plus agréable.

Certes, professionnellement parlant, je n'en tirerais sans doute pas grand chose. Mais humainement ça m'a fait du bien. J'ai rencontré des personnes vraiment géniales ( oui, oui les gens gentils et vrais, il y en a encore un peu, faut juste creuser). J'ai aussi vu, que je n'étais pas seule dans cette galère, on s'est beaucoup soutenu entre nous.
Avoir ces journées occupées de 8 h a 17 h, ça soulage, on fait un break dans notre stress et nos mauvaises pensées. 



Mais maintenant c'est finit. Ça fait deux jours et je recommence à ne plus savoir pourquoi je me lève le matin. Entre incertitudes sur l'avenir, et réponses négatives d'emploi quotidiennes, à quoi bon ? 



Je déteste cette routine, à rester chez moi passer mon temps à cogiter et sur le sites d'emploie, au cas où je louperais l'annonce qui est faite pour moi. 

Mes copines les angoisses, ont donc fait leur grand retour, pour rendre cette situation encore plus difficile à vivre. J'essaie comme je peux de m'occuper, mais ce n'est pas toujours simple (pour aider tout ça depuis la fin de la formation, c'est orage tout les jours). 

Je me sens nulle et inutile, de retour dans la grosse galère, sans porte de sortie, sans piste, à me demander si je vais réussir à sortir de là un jour...  et surtout, sans but pour sortir de mon lit le matin...




Commentaires

  1. Coucou,
    Ce n'est pas évident à vivre comme situation. Moi je suis en arrêt maladie depuis des mois. J'en ai marre. Je n'ai quasi plus de vie sociale. Je ne sais plus à quoi je sers...Et j'attends des nouvelles de mon employeur. Je suis dans l'attente, tous les jours... Je fais quand même pas mal de choses mais j'ai du mal à me lever le matin...
    C'est un passage peut-être "obligé" pour murir quelque chose dont nous auront la réponse que plus tard...
    En tout cas, je te souhaite de rebondir rapidement.
    Bon courage.
    Maryline

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup, en effet ça ne doit pas être simple pour toi non plus. J'espère mais bon j'en doute malheureusement.
      Du courage en tout cas.

      Supprimer
  2. Comme je te comprends! Plein d'ondes positives en attendant

    RépondreSupprimer
  3. Je me reconnais dans tes mots (et maux) même si j'ai bien évoluer depuis maintenant 2 ans, et que je suis de plus en plus épanouie. Tu ne sais pas quoi choisir comme voie professionnelle c'est ça ?

    RépondreSupprimer

Enregistrer un commentaire

Laisse ton avis

Articles les plus consultés