mardi 4 juillet 2017

Etre artiste

Peut on vivre en étant artiste ? Vivre de ses passions, vivre de ce qu'on aime vraiment ? 

Comme je l'ai déjà dit je ne rentre pas dans les cases, y'a beau forcer ça ne passe pas. J'arrive pas à me voir dans un domaine professionnel '' normal '' sans création, sans vie et sans passion. 

Mais le problème c'est que c'est très compliqué d'avoir un métier considéré comme artistique. 



Je passe des heures à faire des photos, des heures de post traitement, je gère plusieurs blogs sur des plateformes différentes avec certaines plus complexes que d'autres. Mais en attendant ça ne paie pas les factures. 

Là est ma différence, cette différence qui a toujours été bien là au fond de moi, qui fait que je ne me sens pas comme les autres. Je ne les comprends pas, ils ne me comprennent pas...

J'en suis toujours au même point avec ma super conseillère pôle emploie (voir article précédent^^). Vais-je vraiment devoir rentrer ces cases où alors trouver des alternatives pour payer les factures en restant différente... 





Et vous vivez-vous de vos ou votre passion ? 




5 commentaires:

  1. Ton article m'a ENORMEMENT parlée ! (oui, à ce point haha)
    Je suis styliste de formation, c'est un métier que j'ai toujours voulu faire depuis que je suis enfant, j'ai bossé dur pour intégrer les formations que je voulais, pour donner le meilleur de moi-même, pour me surpasser encore et toujours, pour développer toujours plus ma créativité, et depuis que les études sont terminées, j'ai pris un sacré revers de baton. Je me suis aperçue que les métiers artistiques étaient très dévalorisés, à tel point que les seuls jobs que je vois passer sont des stages, et ma conseillère Pole Emploi, je n'ai pas lu ton article sur le sujet mais vu ce que tu en dis, je pense qu'on a à peu près le même ressenti. En tout cas, rassure toi, tu es loin d'être la seule à ne pas rentrer dans leurs critères.. Je suis actuellement en plein dans ce dilemme : faire un métier qui m'ennuie mais qui permet de vivre ou vivre de ma passion difficilement. Je réfléchis énormément sur le rapport au travail, car en soit, je pense que tu me rejoindras là-dessus, ce n'est pas parce qu'on ne gagne pas notre vie avec une activité que ce n'est pas du travail. Cette activité n'est juste pas récompensée car pas "utile" à la société peut-être, et là est tout le problème. En fait, j'ai l'impression que dans la société actuelle, le travail ne doit pas être assimilé à une passion mais plus à une corvée. C'est bien triste pour tous les gens qui travaillent dur car ils sont animés par une réelle passion et une réelle envie de réussir mais qui ne sont pas récompensés de leurs efforts. Après, c'est un débat sans fin car certains diront que l'on est pas assez talentueux pour réussir, que l'on fait les compliquer, qu'il FAUT gagner de l'argent, c'est comme ça et pas autrement, comme si c'était une fin en soit, etc... Bref, désolée pour le pavé ! haha J'aurai encore plein de choses à dire et à développer sur ce sujet, mais je pense que cela serait bien trop long !
    Je tombe seulement sur ton blog mais je serai ravie d'échanger avec toi en privé sur le sujet si tu veux ! C'est la première fois que je tombe sur l'article de quelqu'un qui a le même ressenti que moi et ça fait plaisir, on se sent moins seule ! :)

    Bisous
    Jennifer

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ça me rassure de lire tes mots, enfin quelqu'un qui me comprend. Et tu as tout à fait raison sur le côté utile du travail, faut le faire alors pourquoi nous on ferais un truc '' qui ne sert à rien ''. Mais je ne suis pas sûre de pouvoir vivre cette vie la allez au travail à reculons voir des gens tirer la tronche toute la journée, faire quelque chose que je n'aime pas. On vit un peu dans notre monde en dehors des idéeaux de la société, des diktats de cette société qui ne nous accepte pas. Bref je pourrais aussi m'éterniser sur le sujet comme toi =). Et oui je serais ravie de pouvoir échanger en privée avec toi. Bonne soirée et merci de ton commentaire.

      Supprimer
    2. Je suis parfaitement d'accord avec toi. Aujourd'hui encore, ma conseillère m'a dit que le but dans la vie était d'avoir un travail, peu importe ce que c'est, il faut gagner des sous... Comment dire ? Je suis abasourdie par le peu d'empathie de ceux qui sont censés nous aider à nous réaliser professionnellement parlant !
      En tout cas, même si c'est un peu triste d'en arriver là dans un sens, ça fait vraiment plaisir de trouver une personne dans la même situation, on se sent moins seule au monde ! :) Si tu veux échanger à ce sujet pour se soutenir entre passionnés qui ne veulent pas rentrer dans des cases (c'est important de le souligner haha), tu trouveras tous mes réseaux où me contacter sur la catégorie "about" de mon blog :) (Je n'ai pas trouvé les tiens ��) N'hésite pas ! :)
      Bisous

      Supprimer
  2. Pour ma part j'ai choisi de vouloir faire un travail qui me fait vibrer, avec les difficultés que ce choix comporte. Si je fais un travail alimentaire juste pour payer mes factures, je m'éteins à petit feu : ce n'est pas comme cela que je serai heureuse. Après ça reste un choix très personnel, et vis-à-vis de la société ce n'est pas toujours facile à assumer - mais de mieux en mieux avec le temps :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu fait quoi comme travail, si ce n'est pas indiscret ?

      Supprimer

Laisse ton avis